Association Spirithum   Spiritualité & Mystique

Accueil - Saints - Thérèse de Jésus - Prières - Vierge Marie - Dieu Seul

Qui sommes-nous ?

L'association Spirithum est un modeste organisme à but non lucratif qui n'existe que sur internet dont le siège social est le site :
JESUS-Dieu.
  L'association ne reçoit aucun don ni aucune subvention. Elle a été fondée pour répondre à un Appel intérieur. Son rôle est d'apporter, autant que Dieu lui permet, une aide psychologique et spirituelle aux internautes. En dehors de ces objectifs, il ne peut répondre à aucun autre renseignement ( internet, livres, personnes, aide matérielle...).
Vous avez besoin de conseils gratuits pour vous aider dans vos épreuves ? Ou d'un guide dans votre quête spirituelle ? N'attendez plus, rendez-vous ici : Aide psychologique et spirituelle.

  Lucien THEON ( webmestre )



Tous nos défauts ne viennent que d'être encore attachés et recourbés sur nous-mêmes. C'est par le moi, qui veut mettre les vertus à son usage et à son point. Renoncez à ce malheureux moi, dans les moindres choses où l'esprit de grâce vous fera sentir que vous le cherchez encore.
(Fénelon).

Depuis le temps où j'ai rejoint mon origine,
J'ai cessé de vieillir et j'ai dû rajeunir.
Ainsi toute ma force a disparu
Et elle est morte
Qui s'est dépouillé de l'esprit ne peut plus avoir de souci.
(Johann Tauler : cantate de la nudité).

On ne prie pas pour soi mais pour les autres.
L'homme doit admettre la profondeur de son néant et l'incomparable majesté de Dieu.
Ouvrir au centre de l'âme un "non-lieu" dans lequel Dieu manifeste pleinement sa gloire... Dieu la prive complètement d'intelligence pour mieux imprimer en elle la véritable Sagesse...
(Sainte Thérèse de Jésus, "le château de l'âme")

La gloire des cités temporelles n'est pas contraire aux biens célestes ; elle en prépare l'avènement, pourvu que nous sachions nous souvenir que les cités terrestres sont seulement la figure de cette cité du Ciel qui est notre véritable Mère.
(Saint Bernard de Clairvaux)

La FOI obscurcit l'entendement, le dépouille de toute son intelligence naturelle...
L'ESPERANCE dépouille et sépare la mémoire de toute possession créée...
La CHARITE dépouille les affections et les appétits de la volonté de tout ce qui n'est pas Dieu... Ces vertus ont la propriété d'unir l'âme à Dieu. (Saint Jean de la Croix, "La nuit obscure")


On ne peut contempler Dieu par Dieu lui-même, sans intermédiaire si l'on ne s'est perdu soi-même dans l'indétermination sans chemin et dans une ténèbre où tous les contemplatifs errent dans la jouissance, sans jamais plus se retrouver eux mêmes selon le mode de la créature.
(Jan van Ruysbroeck : la jouissance de Dieu)

Toute inclination, toute jouissance et toute appréciation en éveille une semblable, chaque chose s'aime elle-même dans son archétype : le pur aime ce qui est pur, le juste ce qui est juste. Et la bouche de l'homme parle de ce qui lui est le plus intérieur : ce dont le coeur est plein déborde dans la bouche.
(Maître Eckhart)

Comme ce qui est cherché ne comporte pas en soi de limite, ce qui a été découvert devient chaque fois pour celui qui monte le point de départ de découvertes plus hautes.Ainsi celui qui s'élève ne cesse jamais d'aller de commencement en commencement, par des commencements qui n'ont jamais de fin.
(Grégoire de Nysse)