Association Spirithum Spiritualité & Mystique

Saints - Thérèse de Jésus - Prières - Vierge Marie - Dieu seul

Pourquoi la spiritualité ?

  Parce que Dieu est esprit. Et s'unir à son Créateur est de tout temps la seule chose que Dieu attend de ses créatures créées à son image. Tel est le but ultime de l'homme.
  Votre religion ou spiritualité doit être celle qui vous conduit à ce Mariage spirituel.
Voir aussi La contemplation divine.
Grâce à une vie spirituelle sérieuse, Dieu de son amour enflammera votre coeur et transformera peu à peu votre être intérieur. Il vous placera sur votre propre chemin, celui qui vous convient le mieux, et qui ne sera pas forcément celui que vous aviez imaginé au départ. Votre amour et votre désir de s'unir à Dieu ne cesseront de croître, sauf si vous décidez en cours de route de retourner en arrière.
Hâtez-vous donc, mes amis, car pour parvenir à un niveau minimum de cette Union, il faut passer par des étapes d'évolution spirituelle qui demandent beaucoup d'efforts et qui durent plusieurs années...

prièrebibleUnion mystique
Prière à Dieu dans l'épreuve (Cliquez sur le livre)

Dieu existe-t-il ? Qui est Dieu ?
Quels sont ses commandements ?

LES DIX COMMANDEMENTS

- Tu aimeras ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, et de tout ton esprit.
- Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
- Tu ne prononceras pas le nom de Dieu à faux.
- Observe le jour du Sabbat pour le sanctifier.
- Honore ton père et ta mère.
- Tu ne tueras pas.
- Tu ne commettras pas l'adultère.
- Tu ne voleras pas.
- Tu ne porteras pas de faux témoignages contre ton prochain.
- Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni rien de ce qui lui appartient.



Dieu n'est ni être, ni raison, ni ne connaît ni ceci, ni celà. C'est pourquoi Dieu est vide de toutes choses et c'est pourquoi il est toutes choses.
Maître Eckhart, dominicain, philosophe, théologien. 1260-1329 (spiritualité rhéno-flamande).

C'est l'humanité du Christ, sa générosité et sa sagesse éternelle, qui peuvent le mieux inspirer et guider les créatures tombées dans les précipices du néant.
  La théologie négative exige que la présence du Christ soit constamment évoquée sinon elle peut déboucher sur le nihilisme ou l'athéisme.
    L'homme qui n'a pas encore assez d'intelligence pour savoir surnaturellement ce qu'est le Néant dont il a été parlé, en quoi toutes choses sont anéanties selon leur être propre, qu'il laisse toutes choses pour ce qu'elles sont, quoiqu'il arrive, et qu'il s'en tienne à la doctrine commune de la sainte chrétienté.
Henri Suso, dominicain, 1296-1366.

Quand je réfléchis sur ce que Dieu est :
en comparaison de la Nature, il est l'Un et, en même temps, le Néant éternel ; il n'a ni cause, ni commencement, ni lieu, et il ne possède rien en dehors de lui-même ; il est la volonté de ce qui est sans détermination, il n'est qu'Un en lui-même ; il n'a besoin ni d'espace, ni de place ; il s'engendre en lui-même d'éternité en éternité ; il n'a rien qui lui ressemble, et n'a aucun endroit particulier où il réside : l'éternelle sagesse ou intelligence est sa demeure ; il est la volonté de la Sagesse et la Sagesse est sa Révélation.
Jacob Boehme, le sage de Görlitz. 1575-1624.



Pour les personnes qui pratiquent la méditation

Pour progresser sur la voie contemplative chrétienne, il n'est pas nécessaire de s'entraîner à quelque technique spirituelle, mais seulement de s'efforcer à pratiquer l'oraison comme un pur exercice des vertus théologales, c'est-à-dire du pouvoir que la grâce du Christ confère à l'esprit humain vis-à-vis du surnaturel. La démarche contemplative doit non seulement avoir l'union à Dieu pour seul objet, mais viser à l'atteindre lui-même, selon qu'il est obscurément présent à l'esprit dans la contemplation en faisant abstraction de toutes idées, images ou perceptions, naturelles ou surnaturelles, que l'on en peut avoir ou obtenir par ailleurs. Car le principe de l'ascèse contemplative enseignée par SAINT JEAN DE LA CROIX est que parmi toutes les choses créées que peut saisir ou refléter l'intellect, il n'en est aucune qui puisse servir de moyen pour s'unir de plain-pied avec Dieu. Pour s'élever jusqu'à celui-ci, il n'existe qu'une échelle, déclare-t-il, c'est la foi, qui pénètre dans les profondeurs de Dieu ; et seul l'esprit "nu", dépouillé de tous phantasmes des choses tant spirituelles que sensibles, autrement dit le contemplatif qui a renoncé aux modes naturels de la connaissance.


Spiritualité & Mystique